30.5.09

Les élections en Inde


A woman shows her marked finger after casting her vote at a polling station, in Jamuva Bazar, near Varanasi, India, Thursday, April 16, 2009. (AP Photo/Manish Swarup) #

A man casts his vote at a polling centre during the fourth phase of India's general elections in Kadat Village near Abu Road in the northern Indian state of Rajasthan May 7, 2009. (REUTERS/Arko Datta

A Hindu holy man, center, prepares to cast his vote in Ayodhya, India, Thursday, April 23, 2009. (AP Photo/Gurinder Osan)

Avoir ou être



Loin des vieux livres de grammaire,
Écoutez comment un beau soir,
Ma mère m'enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir.

Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.
Avoir et Être étaient deux frères
Que j'ai connus dès le berceau.

Bien qu'opposés de caractère,
On pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière.
Mais ces deux frères étaient rivaux.

Ce qu'Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l'avoir.
À ne vouloir ni dieu ni maître,
Le verbe Être s'est fait avoir.


Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro,
Alors qu'Être, toujours en manque
Souffrait beaucoup dans son ego.

Pendant qu'Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités,
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter.

Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités,
Pendant qu'Être, un peu dans la lune
S'était laissé déposséder.

Avoir était ostentatoire
Lorsqu'il se montrait généreux,
Être en revanche, et c'est notoire,
Est bien souvent présomptueux.

Avoir voyage en classe Affaires.
Il met tous ses titres à l'abri.
Alors qu'Être est plus débonnaire,
Il ne gardera rien pour lui.

Sa richesse est tout intérieure,
Ce sont les choses de l'esprit.
Le verbe Être est tout en pudeur
Et sa noblesse est à ce prix.

Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord,
Entre verbes ça peut se faire,
Ils conjuguèrent leurs efforts.

Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés,
Ils se sont répartis les tâches
Pour enfin se réconcilier.

Le verbe Avoir a besoin d'Être
Parce qu'être, c'est exister.
Le verbe Être a besoin d'avoirs
Pour enrichir ses bons côtés.

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées,
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.

Merci à Marcel de m'avoir transmis ce texte ( auteur inconnu )

25.5.09

C'est la saison des iris

Le festival de Cannes est fini

Ce qui m'a frappé hier aux nouvelles du Palmarés, c'est l'apparition furtive d' Isabelle Adjani et sa ressemblance avec Elisabeth Taylor... belle mais un peu trop retouchée, presque irréèlle .


Photo de Vincent Kessler (Reuter)

18.5.09

12.5.09

Au jardin botanique




Le jardin botanique est un de mes lieux privilégiés à Montréal.
Il change à chaque saison et j'y vais très régulièrement.
C'est calme et reposant , il y a très peu de monde en semaine, la nature est magnifique et on peut observer tous les petits changement de la nature.
En ce moment il y a les pommiers en fleurs, ainsi que les magnolias et plein de tulipes.
Ce lundi j'ai découvert une variété de tulipe qui ressemble à des pivoines.

10.5.09

Montréal festive







Montréal est une ville qui aime la fête et toutes les occasions sont bonnes pour le faire. Les tambours au pied du Mont-Royal n'ont pas encore commencé mais un groupe de percussionnistes ont fait une démonstration devant un restaurant végétarien biologique et tout le monde s'en donnait à coeur joie...

2.5.09

Figure mythique : Le Che


À Cuba, le Che est une figure incontournable.
Il faut dire qu'il est très photogénique, il est donc devenu le sujet préféré des vendeurs de cartes postales et des livres parlant de la révolution cubaine.

1.5.09

Les magnolias



Ça sent véritablement le printemps avec l'apparition des magnolias.
J'ai photographiés ceux-là sur la rue Marie-Anne à 2 pas de chez moi.
À part quelques tulipes précoces, il n'y a pas encore de fleurs en ce moment, et le magnolia se remarque par son abondance ( pas du tout de feuilles ) et la beauté des fleurs.