17.11.14

Grenouilles : roman de Mo Yan

Petit résumé de ce livre très loufoque sur un sujet sérieux : la contraception en Chine et l'histoire d'une gynéco elle aussi très spéciale. Ce bouquin par son style foisonnant m'a fait penser à100 ans de solitude Garcia Marquez.
 
« Vous avez dit que l’image de cette femme médecin s’était imprimée dans votre cerveau, qu’elle roule à vive allure à bicyclette sur la rivière gelée ou que, sa trousse de secours au dos, un parapluie à la main, les jambes du pantalon retroussées, elle prenne de vitesse des légions de grenouilles. »
Têtard, le narrateur, écrit ces lignes à un grand romancier japonais, son maître, pour lui annoncer qu’il est en train de composer une pièce de théâtre dont la matière est puisée dans la vie et les hauts faits de sa propre tante, une célèbre gynécologue qui a fait de la mise en place du planning familial sous Mao son cheval de bataille. Autour de la personnalité à la fois fascinante et terrifiante de la tante se déploie la longue histoire des familles et des femmes du village, depuis les campagnes d’avortements forcés jusqu’aux dérives et délires de notre époque. Le destin de la tante s’achève en farce, entre horreur et grotesque, dans le « grand œuvre » de son neveu Chen le Pied dit Têtard, victime consentante, témoin médiocre et écrivain maladroit.
Avec Grenouilles, roman de facture audacieuse, au style inventif, et à l’humour corrosif, Mo Yan poursuit la construction d’une des œuvres littéraires les plus importantes de notre temps. Il propose ici un regard singulier, entre adhésion et distance critique, sur la politique de l’enfant unique.

Mo Yan
Mo Yan, né dans le Shangdong en 1955, a reçu le prix Nobel de littérature en 2012. Une douzaine de ses romans et nouvelles sont traduits en français et publiés au Seuil dont Beaux seins, belles fesses (2004), Le Maître a de plus en plus d’humour (2005), Le Supplice du santal (2006), Quarante et un coups de canon (2008), La Dure Loi du karma (2009) et Le Veau suivi de Le Coureur de fond (2012).

4.11.14

Notre ami André Poirier s'en est allé


   Je connais André depuis le tout début de mon séjour au Québec il y a 25 ans; auparavant en 73, j'avais passé un week-end dans sa belle maison de Morin Height faisant face au Lac Echo.
Marie et André sont des gens d'une très grande générosité avec leur amis et d'une fidélité sans accrocs. Il avait son franc parler, un tempérament bouillonnant, toujours enthousiaste et curieux.
Avec eux et surtout grace à eux, on avait fait notre premier voyage en Inde et on devait en faire un autre l'hiver prochain. Il va certainement nous manquer.

24.10.14

LECTURE : "Autoportrait de l'auteur en coureur de fond" H. Murakami

Le 1er avril 1978, Murakami décide de vendre son club de jazz pour écrire un roman. Assis à sa table, il fume soixante cigarettes par jour et commence à prendre du poids. S'impose alors la nécessité d'une discipline et de la pratique intensive de la course à pied.
Ténacité, capacité de concentration et talent : telles sont les qualités requises d'un romancier. La course à pied lui permet de cultiver sa patience, sa persévérance. Courir devient une métaphore de son travail d'écrivain.
Courir est aussi un moyen de mieux se connaître, de découvrir sa véritable nature. On se met à l'épreuve de la douleur, on surmonte la souffrance. Corps et esprit sont intrinsèquement liés.
Murakami court. Dix kilomètres par jour, six jours par semaine, un marathon par an. Il court en écoutant du rock, pour faire le vide, sans penser à la ligne d'arrivée. Comme la vie, la course ne tire pas son sens de la fin inéluctable qui lui est fixée…

LECTURE : " Au sud de la frontière, àl'ouest du soleil" H. Murakami

A douze ans, Hajime rencontre Shimamoto-san, sa petite voisine. Avec elle, il découvre la musique, les sourires complices, les premiers frissons sensuels ... Et puis celle-ci déménage, laissant à son ami le goût amer de l'abandon. Lorsque, trente ans plus tard, elle réapparaît, Hajime, rongé par le désir et la nostalgie, est envoûté par cette femme énigmatique, reflet de ses rêves perdus. Mais sous les traits délicats du visage de Shimamoto-san se cachent la souffrance, la folie et la destruction.

Conte moderne dont émane un érotisme discret mais obsédant, ce roman, servi par une écriture d'une formidable densité, entraîne le lecteur au coeur des contradictions de héros en quête d'un inaccessible absolu.

LECTURE : "Kafka sur le rivage" Murakami

Magique, hypnotique, Kafka sur le rivage est un roman d'initiation ou se déploient, avec une grâce infinie et une imagination stupéfiante, toute la profondeur, la richesse de Haruki Murakami. Une oeuvre majeure qui s'inscrit parmi les plus grands romans d'apprentissage de la littérature. Kafka Tamura, quinze ans, fuit sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui. Nakata, vieil homme simple d'esprit, décide lui aussi de prendre la route, obéissant à un appel impérieux, attiré par une force qui le dépasse. Lancés dans une vaste odyssée, nos deux héros vont croiser en chemin des hommes et des chats, une mère maquerelle fantomatique et une prostituée férue de Hegel, des soldats perdus, un inquiétant colonel, des poissons tombant du ciel, et encore bien d'autres choses... Avant de voir leur destin converger inexorablement, et de découvrir leur propre vérité.

ÉCRIVAIN : Haruki Murakami

Né à Kobe en 1949, Haruki Murakami a étudié la tragédie grecque à l'université de Tokyo, puis a dirigé un club de jazz, avant d'enseigner à Princeton pendant quatre ans. En 1995, suite au tremblement de terre de Kobe et à l'attentat du métro de Tokyo, il décide de rentrer au japon. Son premier livre, Ecoute le chant du vent (1979, non traduit), lui a valu le prix Gunzo. Suivront, notamment, Chroniques de l'oiseau à ressort (Le Seuil, 2001), Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil (Belfond, 2002 ; 10/18, 2003), Après le tremblement de terre (10/18, 2002), Les Amants du Spoutnik (Belfond, 2003 ; 10/18, 2004). Kafka sur le rivage inscrit définitivement Murakami parmi les grands de la littérature.

LECTURE : "La ballade de l'impossible" Haruki Murakami

« Au cours d'un voyage en avion, le narrateur entend une chanson des Beatles : Norwegian Wood. Instantanément, il replonge dans le souvenir d'un amour vieux de dix-huit ans. Quand il était lycéen, son meilleur ami, Kizuki, s'est suicidé. Kizuki avait une amie, Naoko. Ils étaient amoureux. Un an après ce suicide, le narrateur retrouve Naoko. Elle est incertaine et angoissée, il l'aime ainsi. Une nuit, elle lui livre son secret, puis disparaît... Hommage aux amours enfuies, La Ballade de l'impossible est un magnifique roman aux résonances autobiographiques, d'une tendresse et d'une intensité érotique saisissantes. »

2.5.14

Lecture : Doris Lessing : Dans ma peau (autobiographie, 1919-1949)

"Voici un livre clé de la grande romancière, auteur avec Le Carnet d'or, Les Enfants de la violence, La Terroriste, etc., d'une des œuvres les plus fortes et les plus significatives de notre temps.
Sans illusion sur les pièges de la mémoire, mais avec rigueur et sincérité, Doris Lessing nous livre ici l'expérience d'une vie commencée en Perse en 1919, entre un père mutilé par la guerre et une mère dissimulant sous un masque de rigorisme une profonde insatisfaction.
La Rhodésie où grandit l'enfant, l'éveil de sa sensualité, le sentiment de révolte humaine et bientôt politique qui la pousse à la rupture avec les siens : tel est à grands traits le panorama de ce livre, qui s'achève en 1949 avec l'installation à Londres de Doris, deux fois divorcée, un manuscrit dans sa valise. Car, derrière la militante et la jeune femme "émancipée ", la romancière est en train de naître...

Vacances à Tulum au Mexique

Une plage de sable blanc, pas d'habitation visible car elles sont toutes dissimulées derrière les arbres


Un beau cocotier

Détente sur la plage de l'hôtel sous les cocotiers...

Lunettes et chapeau de rigueur
Le site archéologique de Tulum et sa magnifique plage
La réparation d'un des toits de notre hôtel... j'ai compté pas moins de 14 hommes sur le toit.

21.2.14

" The lunchbox" film

Ila, une jeune femme délaissée par son mari, se met en quatre pour tenter de le reconquérir en lui préparant un savoureux déjeuner. Elle confie ensuite sa lunchbox au gigantesque service de livraison qui dessert toutes les entreprises de Bombay. Le soir, Ila attend de son mari des compliments qui ne viennent pas.
En réalité, la lunchbox a été remise accidentellement à Saajan, un homme solitaire, proche de la retraite. Comprenant qu’une erreur de livraison s’est produite, Ila glisse alors dans la lunchbox un petit mot, dans l’espoir de percer le mystère....

29.1.14

Le jardin d'Auguste Renoir aux Coletttes à Cagnes sur Mer

    Les magnifiques oliviers; probablement des arbres de plusieurs centaines d'années

    L'hiver sur la côte c'est la saison des oranges , des mandarines et des citrons 

                             Le mimosas n'était pas encore totalement fleuri mais quelle belle végétation tout autour !