2.5.14

Lecture : Doris Lessing : Dans ma peau (autobiographie, 1919-1949)

"Voici un livre clé de la grande romancière, auteur avec Le Carnet d'or, Les Enfants de la violence, La Terroriste, etc., d'une des œuvres les plus fortes et les plus significatives de notre temps.
Sans illusion sur les pièges de la mémoire, mais avec rigueur et sincérité, Doris Lessing nous livre ici l'expérience d'une vie commencée en Perse en 1919, entre un père mutilé par la guerre et une mère dissimulant sous un masque de rigorisme une profonde insatisfaction.
La Rhodésie où grandit l'enfant, l'éveil de sa sensualité, le sentiment de révolte humaine et bientôt politique qui la pousse à la rupture avec les siens : tel est à grands traits le panorama de ce livre, qui s'achève en 1949 avec l'installation à Londres de Doris, deux fois divorcée, un manuscrit dans sa valise. Car, derrière la militante et la jeune femme "émancipée ", la romancière est en train de naître...

Vacances à Tulum au Mexique

Une plage de sable blanc, pas d'habitation visible car elles sont toutes dissimulées derrière les arbres


Un beau cocotier

Détente sur la plage de l'hôtel sous les cocotiers...

Lunettes et chapeau de rigueur
Le site archéologique de Tulum et sa magnifique plage
La réparation d'un des toits de notre hôtel... j'ai compté pas moins de 14 hommes sur le toit.

21.2.14

" The lunchbox" film

Ila, une jeune femme délaissée par son mari, se met en quatre pour tenter de le reconquérir en lui préparant un savoureux déjeuner. Elle confie ensuite sa lunchbox au gigantesque service de livraison qui dessert toutes les entreprises de Bombay. Le soir, Ila attend de son mari des compliments qui ne viennent pas.
En réalité, la lunchbox a été remise accidentellement à Saajan, un homme solitaire, proche de la retraite. Comprenant qu’une erreur de livraison s’est produite, Ila glisse alors dans la lunchbox un petit mot, dans l’espoir de percer le mystère....

29.1.14

Le jardin d'Auguste Renoir aux Coletttes à Cagnes sur Mer

    Les magnifiques oliviers; probablement des arbres de plusieurs centaines d'années

    L'hiver sur la côte c'est la saison des oranges , des mandarines et des citrons 

                             Le mimosas n'était pas encore totalement fleuri mais quelle belle végétation tout autour !

10.1.14

" Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n’écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. Il meurt lentement celui qui détruit son amour-propre, celui qui ne se laisse jamais aider. Il meurt lentement celui qui devient esclave de l’habitude refaisant tous les jours les mêmes chemins, celui qui ne change jamais de repère, Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements Ou qui ne parle jamais à un inconnu Il meurt lentement celui qui évite la passion et son tourbillon d’émotions celles qui redonnent la lumière dans les yeux et réparent les coeurs blessés Il meurt lentement celui qui ne change pas de cap lorsqu’il est malheureux au travail ou en amour, celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves, celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n’a fui les conseils sensés. Vis maintenant ! Risque-toi aujourd’hui ! Agis tout de suite! Ne te laisse pas mourir lentement ! Ne te prive pas d’être heureux ! " [ Pablo Neruda ]

1.1.14

Bonne année 2014

J'adore l'image de cet éléphant qui s'en va paisiblement dans ce paysage sombre avec ce photophore au bout de la trompe comme pour nous dire " hé, je suis là... reste pas dans ton coin à ruminer de sombres pensées "...